01192020Dim
Last updateDim, 19 Jan 2020 3pm
>>

ADDUP et DECAYEUX STI présentent « La Mallette »

Avec « La Mallette », AddUp et Decayeux STI proposent aux entreprises du secteur du luxe un ensemble d’objets de démonstration leur permettant d’imaginer de nouveaux produits et d’envisager leur fabrication à l’échelle industrielle.


L’impression 3D métallique au service du luxe devient une réalité industrielle. Avec « La Mallette », AddUp et Decayeux STI aident les entreprises de ce secteur à se projeter dans cette nouvelle manière de penser et de fabriquer des objets d’art.
AddUp, fournisseur de solutions de fabrication additive métallique, et Decayeux STI, spécialiste de la transformation des métaux qui travaille depuis plus de 4 décennies pour les grands noms français et européens de la maroquinerie et de la bijouterie de luxe, se sont associés en juin 2018. L’objectif était d’imaginer des solutions inédites adaptées aux besoins spécifiques du domaine du luxe. Aujourd’hui, les deux partenaires proposent des solutions d’accompagnement complètes, incluant la modélisation des pièces, la réalisation des prototypes, l’industrialisation et la production en série. « Nous proposons à tous les acteurs du domaine du luxe des solutions industrielles, créatives et différenciantes », résume Erwan Spohn, directeur commercial Luxe chez Decayeux STI.
Ce partenariat a déjà su séduire des clients prestigieux, dont la Maison Lancôme qui a choisi AddUp et Decayeux STI pour la réalisation d’une édition d’art de son parfum « Jasmins Marzipane », dont le flacon unique intègre une partie fabriquée par impression 3D métallique.
Dix objets dessinés par une styliste de renom
Après plus d’un an de partenariat, AddUp et Decayeux STI ont imaginé un nouveau moyen de mettre en avant leur proposition de valeur : « La Mallette », un démonstrateur de leur savoir- faire conjoint. Cet écrin au design soigné renferme une collection d’objets originaux, créés spécialement pour illustrer les possibilités offertes par la fabrication additive métallique dans le monde du luxe, et démontrer la faisabilité industrielle de ce type d’applications.
« La Mallette » regroupe dix objets dessinés par Raphaëlle Hanley, styliste de renom. Boucles de ceinture, chaînes, fermoirs, mousquetons, ou encore talon pour escarpin : ces créations originales ont été conçues pour représenter différents segments de marché des domaines de la maroquinerie et de la bijouterie de luxe. Toutes ces pièces illustrent les possibilités offertes par l’impression 3D métallique en termes de liberté de formes, et pourront servir d’éléments d’inspiration pour les créateurs.
Fabriquées sur des machines AddUp puis soumises à des procédés de finition développés spécifiquement par Decayeux STI, les pièces de « La Mallette » s’accompagnent également de fiches explicatives, qui présentent les tarifs et les délais attendus pour des productions d’objets équivalents. « Tous ces produits, qui répondent aux critères exigeants du luxe en termes d’esthétique, sont parfaitement reproductibles, avec un niveau de qualité constant et identique au prototype, et ceci quel que soit le volume de la série à fabriquer », assure David Muller, Business Development Manager Luxe chez AddUp.
Au final, avec « La Mallette », AddUp et Decayeux STI proposent une solution inédite pour aider les entreprises du luxe à générer de la valeur grâce à la fabrication additive. Ces objets les inciteront non seulement à inventer de nouvelles formes, mais aussi à imaginer de nouvelles propositions de services à leurs clients finaux, comme par exemple la personnalisation de pièces fabriquées en grandes séries.
www.addupsolutions.com

 

comments
  • Latest Post

  • Most Read

  • Twitter

Who's Online

Nous avons 537 invités et aucun membre en ligne

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.