09182019Mer
Last updateMar, 17 Sep 2019 4pm
>>

La révolution commence à Hanovre

« Mon entreprise est-elle parée pour la quatrième révolution industrielle ? – C'est la question fondamentale que se posent actuellement les gérants et directeurs d'usine de l'industrie », déclare le Dr Jochen Köckler, membre du directoire de Deutsche Messe. La production industrielle de masse et les systèmes énergétiques du futur vont connaître des changements radicaux. Les usines vont de moins en moins s'attacher à fabriquer des produits identiques à des milliers d'exemplaires. Les clients de demain vont vouloir des produits adaptés sur mesure à leurs besoins individuels. Mais avec des coûts aussi bas que ceux auxquels nous ont habitués les produits de masse. À l'avenir, les réseaux énergétiques intelligents vont devoir coordonner l'électricité, le gaz et la chaleur provenant des diverses sources d'énergie afin d'optimiser l'exploitation des capacités existantes. La réponse à ces défis s'appelle l'industrie intégrée – la connexion en réseau numérique de l'industrie.

Lorsque les machines et les composants communiquent entre eux, ce sont des chaînes de production entières qui peuvent se développer de manière autonome et dynamique. Ainsi, les plus petites tailles de lots deviennent abordables. « L'industrie est à l'aube d'une révolution baptisée Industrie 4.0. Ce sujet s'est imposé à vitesse grand V au cœur des discussions ces deux dernières années. Le besoin d'informations est énorme. La majorité des entreprises ne sait pas encore comment se préparer à l'industrie 4.0. En l'occurrence, leur compétitivité va dépendre à l'avenir de leur capacité de bâtir un réseau étroit avec tous les acteurs participant au process de production. Le thème-phare de la HANNOVER MESSE 2015 – Integrated Industry - Join the Network! – montre la voie pour y parvenir. »

Les principaux défis de l'industrie 4.0 – comme, par exemple, les normes généralement en vigueur pour la communication Machine to Machine, la question de la sécurité des données ou la recherche du modèle économique du futur – ne pourront être maîtrisés qu'en réseau. Cela exige un échange et une coopération entre construction mécanique, électrotechnique et technologies de l'information. Les visiteurs de la HANNOVER MESSE 2015 pourront se faire directement une idée de l'énorme potentiel que cela recèle et des capacités que cela va donner aux secteurs.

Des installations de production connectées en réseau numérique, des technologies pour réseaux énergétiques intelligents, des procédés de fabrication innovants comme par exemple celui de l'impression 3D et des robots industriels d'un nouveau genre seront visibles : des robots dotés d'une sensorique perfectionnée qui travaillent directement avec l'homme, sans barrière de protection ni distance de sécurité. Des solutions d'automatisation assistées par ordinateur qui vont transformer l'ensemble des cycles d'organisation d'une usine. Les techniques pour ce qu'on appelle les réseaux énergétiques intelligents coordonnent ainsi les réseaux d'électricité, de gaz et de chaleur afin d'optimiser l'exploitation des capacités existantes. L'Additive Manufacturing ou le procédé d'impression 3D qui vont permettre de fabriquer des produits personnalisés en direct sur le salon. Ces thèmes centraux seront également en vedette dans le cadre du millier de forums et visites guidées pour les visiteurs qui sont proposés pendant la HANNOVER MESSE.

La dimension politico-sociale de l'industrie 4.0 sera également abordée dans le cadre de la HANNOVER MESSE. Les cycles d'organisation du travail et les exigences vont changer dans les entreprises. La mise en forme et l'exploitation des données sont au cœur des nouveaux modèles économiques. Cela concerne avant tout les personnes. Comme l'explique le Dr Köckler : « Nous avons besoin d'un large consensus auprès des syndicats, des responsables politiques et de la société pour mener l'industrie 4.0 au succès. L'industrie va convier à une discussion constructive dans le cadre de la HANNOVER MESSE et garantir la transparence sur toutes les questions concernant l'industrie connectée. »

« La révolution commence à Hanovre. Tous les secteurs impliqués, de l'automatisation industrielle au secteur des entraînements et à la recherche et développement, en passant par l'énergie et la sous-traitante exposent à Hanovre. Cet aspect est unique au monde. La HANNOVER MESSE est le seul endroit où le visiteur peut s'informer autant en profondeur sur l'avenir des usines et des systèmes énergétiques interconnectés – des composants individuels compatibles avec l'industrie 4.0 à la solution globale pour répondre aux besoins d'automatisation », ajoute le Dr Köckler.

L'industrie allemande revendique la pole position 4.0

Sur la HANNOVER MESSE, le gouvernement allemand va présenter sa stratégie sur la production connectée, en coopération avec les groupements industriels VDMA, ZVEI et Bitkom. Comme l'explique le Dr Köckler : « Au cours des deux dernières années, les entreprises allemandes ont donné un sérieux coup d'accélérateur à la recherche sur l'industrie 4.0. Il s'agit maintenant de passer à la mise en œuvre concrète. » Le mardi du salon, le ministre allemand de l'économie Sigmar Gabriel va informer environ 250 invités venus d'Allemagne, d'Europe, des États-Unis et d'Asie sur les plans de l'industrie allemande et les inciter à une collaboration transfrontalière. « L'industrie 4.0 a fait naître un mouvement national Les entreprises allemandes se serrent les coudes et vont se positionner sur le plus important salon de l'industrie au monde comme le fournisseur leader mondial de technologies pour les usines du futur », ajoute le Dr Köckler.

www.hannovermesse.de

 

comments
  • Latest Post

  • Most Read

  • Twitter

Who's Online

Nous avons 1970 invités et aucun membre en ligne